Knit & Meet, comment ça marche??? / Knit & Meet, How does it works?

ALors Knit & Meet, en quoi ça consiste?

Le Collectif Réversible formé par Juliette Morel, Victor Labarthe, Caroline Dumas de Rauly et Antonin Boyot Gellibert existe depuis maintenant un peu plus de 2 ans. Basé sur une simple envie, celle de donner vie à nos idées, nos envies d’hommes poissons, de lanternes magiques, de pouvoir, pourquoi pas, tricoter une ville grâce à ses déchets. Après quelques essais, les tricots ont pris forme en même temps que l’envie de pousser plus loin l’aventure. De ce terreau fertile est né Knit & Meet: Tricoter et Rencontrer.

Sélectionnés pour participer à la résidence d’artiste finlandaise RaumArs, nous sommes partis pour Rauma, ville de pêcheurs et de dentelières, avec nos tricots. C’est tout logiquement que nous avons décidé de travailler sur les filets de pêche. C’est donc dans un immense tricot fait des sacs plastiques usagés, des vieux vêtements et autres éléments abandonnés de Rauma, que nous allons tâcher de pêcher l’esprit de la ville.
Un filet de pêche qui se transformera en carte géante de la ville dans laquelle nous capturerons les souvenirs des gens rencontrés et via laquelle les gens seront ammenés à découvrir le souvenir d’enfance d’un voisin, le rêve de pêche d’un inconnu.

Dans un premier temps nous recoltons, objets divers et variés à transformer en tricot ou en structures pour de futurs performances de pêches à travers la ville. Nous interviewons les habitants de Rauma sur leur ville, leur rapport à la pêche, nous commençons avec eux le maillage de cette ville grande comme 8 fois Paris! Ce sont eux qui dessinent les premiers poissons qui seront pris dans notre toile.

wanted

C’est ainsi que d’ici fin Juillet, nous travaillerons avec l’aide des habitants de Rauma, en collaboration avec Raumars et le Musée d’Art de Rauma, et bien entendu avec votre soutient à tous. Nous allons fabriquer de fabuleux et improbables outils de pêche, qui seront utilisés dans des performances tout aussi fabuleuses et improbables, ainsi qu’une carte géante tricotée de la Ville. Celle-ci sera présentée lors du festival de la dentelle dans le jardin du Musée d’Art de Rauma.

Merci de suivre le fil de notre aventure et n’hésitez pas à laisser des commentaires.

So Knit & Meet, what is it exactly?

The « Collectif Réversible » funded by Juliette Morel, Victor Labarthe, Caroline Dumas de Rauly and Antonin Boyot Gellibert exists for more than 2 years. At the beginning there was the wish to give birth to our ideas, our dreams of fishmen, of magic lanterns, the wish to knit a city with its own trashes… After some tests, our knits were there such as the desire to continue the adventure. It was the start for the Knit & Meet project.

carte visite4
carte visite2
carte visite1

Selected by Raumars, an artistic residence in Finland, we went to Rauma, a fishermen and lacemakers city, with our knits. The fishing nets appeared to be the perfect theme for this residence and so we decided to try to catch the spirit of Rauma with a giant knitted net, made of old plastic bags, outdated clothes and forgotten items from Rauma.
This net will become a giant map of the city, in which you would read the fishing dream of a neighbor the childhood memory of an unknown.

At first we are collecting, fabrics, items, materials we will transform into knit and structures for our next fishing performances in the town. We are interviewing people from Rauma about them, their town, the fishing… With them we start the catch of Rauma. They are drawing the first fishes taken in our net.

That is how, in the end of July, with the help of Rauma’s inhabitants, working with Raumars and the Rauma Art Museum, and thanks to your support, we will construct wonderful and crazy fishing tools, used in wonderful and crazy preformances; and of course a giant knitted map of Rauma. The map will be exhibited during the lace week festival of Rauma in the garden on the Rauma Art Museum.

Thanks for your interest in our Project and please don’t hesitate to leave a comment.

First Contact!

(version française dans l’article précédent)

Leaving Paris at 11h40, arrival in Helsinki at 17h15.
From the sky, through the plane’s window, Finland seems to be a huge forest, an ocean of resin and pine needles.

The briefcase containing carbon rods, costumes and other tools has been lost on the way.The first contact with the Finns will therefore happen in a very simple, straightforward way. As every problem can unravel a positive aspect, those simple encounters around a coffee or in the street with a serie of questions are probably the best way to make contact with the people from Rauma.

On every side of the road leading to Rauma, there are hundred of lakes, thousands of pine trees and birch. The road is like a small black vein which goes through Finland’s vegetal anatomy. The Nature is powerful here, and the heart seems to beat deeper.

Nature

First encounter in the bus, a woman helps me find my way, she works in Helsinki but comes back for the week-end in her other house, further north. She invites me to come by and visit her when i come back to Helsinki. She works in the café Kappeli, an ideal place to go have a drink according to the guidebook! Arrival at Rauma at 00h15, the light starts only to dawn.

I walk through the city until I arrive to the our adresse, Erkinkatu 12, it is 2 a.m. and the sun, if it is not directly visible anymore, still lights Rauma’s streets. All this gives the feeling that it is always aperitif’s time. Moreover, the young Finns have just finished school, Summer holidays are just starting and party is everywhere.

Une maison en Finlande

After a few hours of sleep, I resume my walk and try to go around the entire city, at that time, I still didn’t know that Rauma is eight times wider as Paris!!
First dive in the Baltic sea, all the landscapes are stunning.

La mer Baltique

I finally get to meet Hannele, our contact from Raumars. It is the official beginning from our « Knit and Meet » project, first interview, first collected objects, first hands pictures and first fish drawing. We visit then Rauma’s museum and I meet a lot of people, including a mexican artist : Gerardo and a lace professional: Marketta Palo.

Premières mains à la patte!

First pair of hands!

Next update soon to come! With a detailed explanations of the interviews and the answers to the questions: « why hands and fishes? »

Meeting Finland / Rencontre avec la Finlande

Départ de Paris 11H40, arrivée à Helsinki 17H15.
Depuis le ciel, à travers le hublot, la Finlande semble être une immense forêt, un océan de résine et d’aiguilles.

La valise contenant tiges en carbonne, matériaux, costumes et autres outils s’est perdue en cours de route et c’est donc sans artifices que se fera la première rencontre avec les finlandais. Puisqu’un problème technique peut toujours se transformer en contrainte positive, il me semble que des rencontres toutes simples, autour d’un café, avec une simple liste de questions seront le meilleur moyen de prendre contact avec Rauma.

De part et d’autre de la route qui va d’Helsinki à Rauma, centaines de lacs, milliers de pins et de bouleaux. Petite veine noire qui traverse l’anatomie végétale finlandaise. La nature est puissante ici et le coeur semble battre plus profondément.
Nature
Dans le bus première rencontre, une femme m’aide à trouver mon chemin, elle travaille à Helsinki mais rentre pour le week-end dans son autre maison, plus au nord. Elle m’invite à passer la voir quand je repasserai par Helsinki, elle travaille au café Kappeli, un endroit idéal pour prendre un verre selon le guide lonely planet. Arrivée à Rauma à 00H15, la luminosité commence seulement à baisser.

Je traverse la ville à pied jusqu’à arriver au fameux Erkinkatu 12, il est 2H00 du matin et le soleil, si il n’est plus visible directement, éclaire toujours les rues de Rauma. Tout cela donne l’impression que c’est en permanence l’heure de prendre l’appéritif. De plus les jeunes finlandais viennent de finir l’école, les vacances d’été commencent et la fête est partout.

Une maison en Finlande

Après quelques heures de sommeil, je me remets en marche et essaye de faire le tour de la ville, à ce moment là je n’ai pas encore compris que la superficie de Rauma est 8 fois celle de Paris. Premier plongeon dans la mer Baltique, tous les paysages sont à couper le souffle.

La mer Baltique

Je rencontre enfin Hannele, notre contact avec Raumars. C’est le début officiel du projet Knit and Meet, premier interview, premiers objets récupérés, premières photos de mains et premier dessin de poisson. Nous faisons ensuite le tour des musées et je rencontre de nombreuses personnes dont un artiste Mexicain: Gerardo et une professionnelle de la dentelle: Marketta Palo.

Premières mains à la patte!

Premières mains à la patte!

Bientôt la suite, avec l’explication détaillées des interviews, le pourquoi du comment des poissons et des mains et de nouvelles rencontres.

The journey will start soon / Bientôt le début de l’aventure

Bienvenu sur le blog du projet Knit and Meet


Welcome on the Knit and Meet project’s blog

29 Avril

Merci de votre intérêt pour notre projet.
Sur cette page, à partir du premier Juin, vous trouverez les news et les photos du projet Knit and Meet.

Thanks for your interest in our Project.
On this page you will find, starting on June 1st, all the news and pictures from the Knit and Meet project.

Retrouvez nous sur Facebook: https://www.facebook.com/KnitAndMeet
Find us on Facebook: https://www.facebook.com/KnitAndMeet

à bientôt en Finlande!
See you soon in Finland!