The Rauma Mermaid / La Sirène de Rauma

After one month of residency we achieved our aim: collecting a lot of witnesses and enough material to knit huge amount of knitting. It is time now to transform all those things into something… but what?

We did another turn in the city, going in every place people told us about: places to fish, places to catch dreams and thanks to their stories we also started to dream. We heard about to catch the Sun, the Wind, some bottles of alcohol, treasures, mermaids, to find old sunken ships and the mysterious porcelain cat cemetery and, why not, to recover someone lost a long time ago.
tour de la ville 2

A lot of ideas came to us and we had the beginning of our story. This is how we decided to start to hunt the Rauma Mermaid. A wonderful being with human legs and a fish head, you can only catch with Rauma lace. She’s walking in the Streets revealing dreams, secrets and follies hidden in the city.

mermaid 1

The open air swimming pool near Otanlahti seems to be a perfect place to fish dreams and other strange things. When the Mermaid is there, a giant hammock looking like a cocoon appears, ready to welcome anyone for a short nap.

hamac

The Baltic Sea would be full of sunk treasures, like figurehead necklace shining in the deep waters. Coming closer the seashore, the Mermaid bring to the surface those jewelry to catch some sunshine rays.

The canal and the Kappelinsalmi harbor are very strange areas to go fishing according to a lot of Rauma inhabitants, you won’t believe what you can fish overthere! Opening a giant tap taking water directly from Kappelinsalmi, the Mermaid catch into her nets some shoes, bottles of wisky, and even some unwise swimmers.

Giant Tap

One hundred years ago, the Baltic arrived until the middle of old Rauma. That’s why our lost Mermaid installs maritime signs to help ships finding their way in the middle of Rauma.

maritime sign

At last, to find back the memory of people lost a long time ago, the Mermaid put her nets in the ruins of the old cemetery.

For each installation we’ll take photos and with luck and thanks to your help, we maybe catch the wonderful Rauma Mermaid!

Après un mois de résidence nous avons réussi notre pari, collecter des témoignages et suffisamment de matériel pour pouvoir tricoter des quantités infinies de tricots. Il est donc tant de transformer toute cette matière, de lui donner forme… oui mais laquelle?

Nous avons refait le tour de la ville en nous rendant dans tous les lieux dont on nous avait parlé: les lieux pour rêver, les lieux pour pêcher et grâce aux histoires qu’on nous avait raconté, nous avons nous aussi commencé à rêver. On nous a proposé de capturer le Soleil, le vent, des bouteilles d’alcools, des trésors, des sirènes, de retrouver des bateaux qui auraient sombré, le mystérieux cimetière des chats en porcelaine et pourquoi pas de repêcher une personne disparue depuis longtemps, sauver quelqu’un des eaux.

tour de la ville 1

A partir de là de nombreuses idées se sont dessinées et peu à peu une histoire s’est mise en place. C’est ainsi que nous avons commencer à pourchasser la Sirène de Rauma. Cet être mystérieux au jambes humaines et à la tête de poisson semble ne pouvoir être capturé qu’avec la dentelle de Rauma. Elle déambule maladroitement dans les rues dévoilant les rêves, les envies, les folies cachés dans l’espace urbain.

mermaid 2

La piscine en plein air d’Otanlahti est, parait-il, un endroit idéal pour pêcher des rêves et d’étranges choses, lorsque la Sirène s’y rend un immense Cocon aux allures de hamac y apparait alors prêt à accueillir le premier venu pour une sieste improvisée.

swimming pool

La mer Baltique regorgerait de trésors engloutis, les bijoux des figures de proue brillant aux fonds des eaux. En s’approchant du rivage, la Sirène fait remonter à la surface toutes ses richesses pour capturer quelques rayons de Soleil.

Le Canal et le petit port de Kappelinsalmi, des endroits bien étranges pour aller pêcher selon la plupart des habitants de Rauma et pourtant c’est fou tout ce qu’on peut y attraper. En ouvrant un robinet géant pompant directement l’eau de Kappelinsalmi, la Sirène prend dans ses filets, chaussures, nappes, bouteille de wiski et même quelques nageurs imprudents.

Autrefois la mer arrivait jusqu’à ce qui aujourd’hui correspond au coeur du vieux Rauma. C’est pourquoi la Sirène un peu déboussolée vient installer de grand panneaux maritimes pour guider les bateaux en centre ville.

tombstone

Enfin afin retrouver le souvenir de gens perdus il y a longtemps, pour les sauver de l’oubli, la Sirène lance ses filets dans le cimetière en Ruine du vieux Rauma.

A chaque fois une installation et des photos et avec un peu de chance et un peu de votre aide, nous parviendront à capturer cette fameuse Sirène!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s